Qu'elle est la place de Fido ou Candy dans votre couple?

Peu importe le nom de votre ami canin, s’il cohabite avec vous, il a forcément changé la dynamique de votre couple à un moment où à un autre… Votre chien apporte la joie et la complicité ou bien complique-t-il votre quotidien? Quelle est sa place dans votre foyer? Est-il davantage considéré comme un enfant ou un co-équipier? A-t-il solidifié votre couple ou au contraire, prend-il tout votre temps et votre énergie? Dans mon travail d’intervenante je constate souvent les répercussions positives ou négatives reliées à la présence d’un chien au sein d’un couple. Dans cet article, nous discuterons brièvement des possible scénarios rencontrés. De plus, je vous donnerai des conseils basés sur mes expériences professionnelles afin que votre vie amoureuse s’épanouisse avec Pitou!

Il est intéressant de constater que selon un sondage Léger parut récemment, commandé par l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ), 52% des foyers québécois possèdent un chat ou un chien. Les chats seraient présents dans 36% des familles et 25% pour les chiens. La forte demande pour l’adoption de chiens tout au long de la pandémie démontre un grand intérêt pour la cohabitation avec ceux-ci. Mais, elle nécessite aussi des compromis et ajustements au sein du couple qui prend soin de ce poilu. Examinons ça de plus près!

 

Quelques bienfaits pour le couple

 

Un travail d’équipe

Je ne vous apprends rien en vous disant que l’éducation d’un chien afin d’en faire un membre de la famille est avant tout un travail d’équipe! Lorsque vous adoptez un chiot, vous devez le surveiller à tous les instants et continuellement renforcer ses bons comportements. En plus de l’encadrement et des règles qui doivent être établies. La réponse à ses besoins quotidiens demande de la communication, de la coopération et une bonne dose de patience. Et bien sûr, de passer le flambeau à votre conjoint si vous avez besoin d’un petit ou un gros répit! Pour l’adoption d’un chien adulte, son adaptation exigera le même travail d’équipe. Pour certains couples vivre avec un chien s’avère bénéfique et a solidifié la relation soit dès le début ou bien plus tard.

 

Passer plus de temps ensemble

Il est nécessaire d’encourager votre douce moitié et vice versa dans ses interventions, lui amener des idées constructives pour l’aider à obtenir ce qu’il ou elle attend de Pitou.  Vous allez ensemble intervenir de la même façon afin de clarifier, pour le chien, vos attentes. Vous établissez ensemble les règles de la maison que le chien devra respecter et comprendre pour ensuite mettre ce plan à exécution. Et oui, de la même façon que pour vos enfants si vous en avez! La grande majorité d’entre vous considèrent votre compagnon à quatre pattes comme un enfant ou un réel membre de la famille, ou du moins c’est ce que vous souhaitez! L’important est de vous rappeler qu’il s’agit d’une espèce différente avec des besoins différents.  Par cette coopération, vous passez plus de temps avec votre amoureux(se).

 

Un partenaire plus attendrissant

Avec l’aide de votre chien vous découvrez une nouvelle facette de votre amoureux(se). Il devient patient, drôle et mignon quand il joue ou interagit avec Fido. Il est présent pour lui, lui achète des gâteries et jouets, le fait monter dans votre lit ou avec vous deux sur le sofa… Une bonne façon de voir comment il sera avec vos enfants si vous prévoyez en avoir!

 

Ajout de moments de complicité

Au quotidien, vous constaterez rapidement que vous prenez plaisir à partager et vous remémorer les frasques et étourderies de cette chère petite Candy. Sur le coup, ses sottises vous choquent pour ensuite vous faire rire! Et même ses destructions matérielles de petit chiot peuvent devenir sujets de rigolades avec le temps! Vous vous amusez également à compétitionner pour celui qui prend le plus grand nombre de photos!

 

À l’inverse…

Bien qu’il se peut que tout se passe à merveille, il est possible également que les choses ne tournent pas comme vous le souhaitiez.

Fido est plus actif et a plus d’énergie que prévu, il demande une surveillance quasi-constante, il détruit tout s’il n’est pas géré, il a des comportements dérangeants (malpropreté, mordillements, jappements…). Il peut même faire de la protection de ressources avec un de ses humains, ce qui complique vos moments affectueux. Pitou grogne et se met en colère quand votre partenaire vient vous rejoindre dans la chambre ou même quand vous vous en approchez… Je vois souvent des chiens envahissants qui s’imposent beaucoup envers leur propriétaire, le bousculent, lui vole des objets…

Il peut s’agir simplement d’opinions ou attentes contraires concernant le chien et qui amènent des disputes répétées. Bref, parfois vous avez besoin de conseils pour enrayer ces désagréments qui peuvent même devenir invivables, voire néfastes pour votre couple. Mais tout n’est pas perdu!

Quelques conseils

  1. Une bonne communication

Prendre le temps de discuter avec votre partenaire aussi souvent que nécessaire pour trouver des solutions à mesures que les désagréments apparaissent. Lancez tous les deux vos idées et trouvez un compromis qui fait l’affaire des deux partis. Par exemple : si l’un de vous ne veut pas que Fido dorme dans le lit avec vous, laissez-le monter sur le sofa pour des moments de câlins le soir. Ensuite vous le faites dormir sur un coussin dans votre chambre… Et si cette option n’en est pas une, il en existe d’autres!

 

  1. Travailler en équipe

Favoriser la complicité, intervenez toujours de la même façon auprès de votre chien surtout s’il est encore chiot. Évitez les critiques et utilisez l’humour pour faire passer vos messages. Prévoyez des objectifs réalistes au quotidien selon votre mode de vie. Soyez constants et cohérents dans une routine stable qui convient à tous. N’essayez pas de tout apprendre à votre chiot en même temps, il faut respecter son rythme et avoir de petites attentes. Vous serez ainsi fiers de chacun de ses progrès et des vôtres!  Faites des activités plaisantes avec Pitou, randonnées, sports canins, tours de voiture, promenades dans les parcs… adaptées à son âge et son état de santé. L’important est de vous amuser ensemble avec votre compagnon poilu!

 

  1. Gérer l’environnement

Je vous conseille fortement de gérer votre environnement (maison et extérieur) afin de réduire autant que possible les situations qui pourraient vous irriter ou vous rendre impatients. Par exemple si votre conjoint(e) refuse que votre chien ait accès au sous-sol ou au 2e étage, utilisez une barrière de bébé. Rangez toutes les choses auxquelles Candy ne doit pas avoir accès. Il est très probable que ce ne soit que temporairement!

 

  1. Prendre du temps en couple

N’oubliez pas d’intégrer des moments fréquents où vous sortez en couple seulement. Même si votre poilu est 24h/24h avec vous, prévoyez de le laisser parfois un moment seul à la maison (s’il est bien dans cette situation) ou de le faire garder afin que vous ayez l’esprit tranquille. Assurez-vous qu’il est confortable à la garderie ou bien faites-le garder par un proche si vous partez plus d’une journée. Un intervenant en comportement compétent peut vous éclairer face à cette situation. Le confort de votre chien en votre absence doit être vérifié dès le début de votre cohabitation.

 

  1. Principalement du plaisir

Cohabiter avec un chien doit à tout prix demeurer plaisant pour tous! Le quotidien doit être le plus simple et léger possible. Même si vous pensez que tout se passe bien, il est toujours bénéfique de faire affaire avec un intervenant en comportement professionnel pour ajouter des trucs auxquels vous n’auriez pas pensé. Et si le quotidien est déplaisant et lourd pour vous, c’est d’autant plus important de ne pas se priver d’un tel service!

 

Donc, peu importe la place qu’occupe ce trésor poilu dans votre foyer, la coopération entre tous est la clé. Soyez patients, détendus, reposés, communiquez souvent et amusez-vous! Exprimez-vous en tant que guide dans toutes vos actions face à lui. En fait, votre chien est celui qui vous rappellera chaque jour que vous devez être présent à ce que vous faites. Soyez zen, calme et conscient! Ce n’est qu’une question de temps avant que votre foyer ne retrouve son équilibre si ce n’est déjà le cas!

 

 

Rédigé par Gabrielle Charland

Tsa et intervenante en comportement canin et félin

 

Sources :

  • Site: www.amvq.quebec/fr/communiques-statistiques, sondages AMVQ et Léger parus en 2021

 

Crédit photo : Chewy Invez-unsplash